Jimi Hendrix Smoking Pot
Blogue, Nouvelles

Tout savoir sur le haschich

Le haschich est ce qu’on appelle également la résine de cannabis. Étymologiquement, le haschich vient de l’arabe “hachich” qui signifie « herbe ». Il existe aujourd’hui des preuves scientifiques que le haschich était déjà consommé dans l’Antiquité !

Qu’est-ce que le haschich ?

Sur les feuilles et les fleurs du sommet de la plante de cannabis, sur ce qu’on appelle les « têtes » il y a une résine dorée et gluante aussi connue sous le noms de « charas ». Les trichomes sont présents sur toute la plante mais ils sont surtout concentrés au niveau des têtes, c’est pour cela que les branches sont moins utilisées dans la préparation du hasch.

Grâce à différentes méthodes d’extraction, il faudra récupérer cette résine en la séparant de la matière végétale de la fleur. On obtiendra ainsi une poudre très fine et légère que l’on appelle « skuff », le « kief » ou encore le « pollen ». C’est la poudre que vous pouvez retrouver dans le dernier compartiment du fond de votre moulin à cannabis.

Une fois ces trichomes récoltés, ils seront pressés mécaniquement ou la main, exposés à une certaine chaleur pour décomposer certaines molécules et permettre la fusion des trichomes afin de former une brique, une plaque ou des morceaux laminés.

Le haschisch peut être brun chocolat, kaki verdâtre ou brun sableux.

Plus le cannabis aura été exposé à la chaleur pendant la presse plus il aura une couleur sombre et plus ses effets psycho-actifs seront ressentis physiquement.

Comment fabrique-t-on le haschich ?

Il existe différentes méthodes pour extraire les trichomes des têtes de la plante de cannabis.

Les techniques traditionnelles : tamisage à sec ou frotté à la main

Cette méthode traditionnelle vient du Maroc et produit à plus grande échelle l’action de votre moulin à cannabis. Il s’agit de recouvrir un récipient d’un fin tissu ou d’un tamis, d’y déposer les bourgeons de cannabis moulinés ou « grindés » puis de couvrir le tout d’un plastique et enfin de battre la partie supérieure avec une baguette, pour séparer les fleurs des trichomes et les faire tomber dans le fond du récipient. C’est le tamisage à sec. Comme dans un moulin ou grinder habituel.

Le frottage manuel est la seconde technique la plus connue bien que majoritairement moins répandu à l’échelle planétaire. Largement pratiqué en Inde, au Népal, en Afghanistan et au Pakistan (ainsi que dans de nombreux autres pays producteurs moins connus tels que le Bhoutan ou la Birmanie), et exporté dans le monde entier. La résine est récoltée sur les plants de cannabis vivants, sur pieds, dans les champs. Les producteurs récoltent la résine et passant leur bras sur les plants et ramassent la résine directement sur leur peau ! La résine est ensuite modelée en boulettes puis « affinée ».

Ces deux techniques de tamisage à la main permettent de conserver un maximum de saveurs plus que d’assurer une forte concentration en THC.

Extraction au solvant

Cette technique d’extraction est certainement la plus efficace et celle qui permet de produire le haschich le plus fort et le plus pur, d’une certaine façon, car elle permet d’éliminer beaucoup de matière végétale. 

Aujourd’hui, les problèmes des résidus de solvants ont été dépassés grâce aux nouvelles méthodes modernes plus sûres et plus fiables. Travailler avec des produits combustibles et volatiles reste dangereux si vous souhaitez réaliser votre propre haschich.

Extraction à l’eau

C’est la méthode considérée comme la plus naturelle et la moins risquée par les amateurs de haschich. Le cannabis n’a en effet jamais été mis en contact avec des produits potentiellement dangereux. Il est obtenu en plaçant le cannabis dans des sacs filtrants appelés ice-o-lator. On obtient une substance appelée Bubble hasch.

Grâce à des techniques de pointes, toujours en évolution, nous avons aujourd’hui accès à un haschich de grande qualité.

Comment consommer du haschich ?

La méthode la plus connue pour consommer du haschich est de le fumer. Il faut prendre le bloc de haschich et en chauffer une petite partie avec une flamme, la laisser refroidir et ensuite effriter la partie que l’on a chauffée. On obtient, selon la qualité et la variété de haschich utilisé, soit une poudre légèrement collante, soit une pâte modelable, souple qu’il faudra pétrir et étirer du bout des doigts pour lui donner une forme de fil et la disposer dans le tabac, dans un joint.

Si vous souhaitez éviter le tabac, vous pouvez consommer le haschich dans une pipe à eau, en terre cuite, en métal ou en bois.

Il existe aussi de l’huile de haschich appelée BHO. Elle doit son nom au Butane (butane cash oil) solvant grâce auquel elle est obtenue par dissolution des cannabidoïdes.

Elle est consommée en dabbant ou vaporisée avec une appareil adapté.

Quels sont les effets et les bienfaits du haschich ?

Comme le haschich est produit à partir de la plante de cannabis et si son extraction a été réalisée selon les méthodes les plus efficaces, vous retrouverez tous les bienfaits du cannabis et ses propriétés médicinales.

  • Utilisé dans le traitement des maladies comme le cancer, il peut aider les patients à stimuler leur appétit et de lutter contre les effets secondaires de la chimiothérapie. Il permet notamment de réduire les nausées et les vomissements.
  • En janvier 2017, l’académie nationale de sciences, d’ingénierie et de médecine des États-Unis a publié un rapport qui montre que le cannabis permet de soulager les douleurs chroniques de l’adulte.
  • Il aide les personnes souffrant d’insomnie à trouver le sommeil.

Dans cet article, nous expliquons comment le cannabis peut être bénéfique pour les athlètes, notamment comment il aide à la récupération musculaire.

Où acheter du haschich de qualité supérieure au Quebec et au Canada?

Pour acheter le meilleur haschich canadien, rendez-vous sur Boutique Cannabis !

Nous sélectionnons des matières premières optimales pour obtenir des produits d’une excellente qualité et nous travaillons avec des producteurs locaux qui produisent leur haschich à la main au Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Champs obligatoires (*)