Chef cooking with weed
Blogue, Nouvelles

Le cannabis et l’art culinaire

Le pouvoir culinaire du cannabis

Depuis la naissance de la musique jazz, en passant par la culture populaire, le cinéma, la littérature et le journalisme, le cannabis, de plus en plus légalisé à travers le monde, a désormais sa place dans diverses sphères de la société. Naturellement, nous le retrouvons aujourd’hui dans son utilisation la plus en vogue : dans nos assiettes. De nombreux chefs maîtrisent déjà l’art de cuisiner cette plante dont la senteur rappelle la sauge ou le romarin. Donnant libre cours à leur créativité, ces « chefs verts » d’une nouvelle école repoussent les limites de l’expérience culinaire pour le bonheur des curieux et des gourmands passionnés de cannabis.  

Tous les consommateurs vous le diront, s’il y a bien une odeur facilement reconnaissable, c’est celle du cannabis ! Selon la variété, ses notes peuvent être boisées, terreuses, ou fraîches, citronnées, il en existe aussi des sucrées, des poivrées… Ces qualificatifs rappellent le langage des sommeliers et l’univers du vin ou de la pâtisserie, des accords raffinés. C’est bien la richesse du cannabis et ses utilisations multiples presque infinies qui font son succès.

« Le cannabis et la nourriture vont ensemble »

Le Canadien Travis Petersen est chef à domicile et organise des soirées de dégustation avec sa société The Nomad Cook. Son premier événement a réuni chez lui pas moins de 160 personnes en 4 jours. Dans une entrevue avec la CBC, l’ancien concurrent de MasterChef Canada prépare et sert un menu de 5 plats infusés au cannabis. Un repas qui rappelle la haute cuisine et les dégustations de gastronomie traditionnelle.

Il se souvient de l’enthousiasme des clients et surtout de leur diversité : « L’âge était de 19 à 70 ans, des gens de tous les horizons, de toutes les races, de toutes les religions. Peu importait. »

Une recette bien dosée : la clé du succès

Le chef Chris Lanter organise également des événements privés pendant lesquels il peut cuisiner avec son ingrédient favori : le cannabis.

Chris fume du cannabis, mais ne consomme jamais de produits comestibles. Selon les métabolismes, les effets des produits comestibles sont différents, la dose de THC recommandé dans un comestible est 5mg de THC par portion individuelle. Dans une entrevue, Chris Lanter déclare qu’il est « important de connaître la quantité de THC qu’on consomme comme on connaît le pourcentage d’alcool dans les spiritueux. Si tu bois une bouteille de téquila au complet, tu risques de passer une mauvaise soirée. C’est la même chose avec le pot.»


Travis Petersen a la même approche. Lorsque qu’il organise ses événements, il fait remplir une décharge aux clients, celui lui permet de se renseigner sur l’historique de chacun de ses invités, leur histoire avec le cannabis pour ensuite micro doser leurs repas individuellement. Sous l’effet des plats infusés au cannabis, au travers des conversations et des échanges Travis en profite toujours pour faire passer un message éducatif à ses convives pour leur montrer qu’il existe une grande différence entre la cuisine infusée au cannabis, une science de dosage, de précision et de patience ou les brownies, bonbons et barres chocolatées auquel le public est déjà habitué. Pour Travis, la qualité gustative du cannabis doit aussi être mise en valeur.

Les femmes à l’avant-garde

Les femmes chefs sont également à l’avant-garde de nouveaux moyens d’améliorer la consommation de marijuana. C’est le cas de Jessica Catalano, doublement diplômée en Arts Culinaires et Pâtissiers et fondatrice de The Ganja Kitchen Revolution. Jessica est une des toutes premières chefs et ambassadrices du cannabis dans la cuisine. Elle a également inventé une nouvelle méthode d’infusion des terpènes qui est reconnue scientifiquement depuis plus de 10 ans.

Monica Lo, chef et basée à San Francisco est aussi une innovatrice de l’industrie du cannabis culinaire. Elle s’est lancée dans la confection de produits comestibles infusés au cannabis tout d’abord en extrayant les terpènes grâce à une méthode « sous vide » afin de ne pas se faire repérer de son propriétaire ! C’est ainsi qu’elle s’est rendu compte des possibilités qu’offrait cette méthode. Monica a ensuite créé Sous Weed et toute une gamme de produits dédiés à l’extraction de terpènes et l’infusion de cannabis.

Quels produits utilisent-ils ?

Chris Lanter livre quelques astuces dans une vidéo de Munchies Vice alors qu’il prépare un repas pour fêter la légalisation du cannabis au Colorado, dans le ranch du journaliste et écrivain Hunter S. Thompson à Aspen.

– Utiliser de la sativa pour les entrées

– Utiliser un hybride à dominante de sativa pour le plat principal pour rester sur une note dynamique.

– Réserver une indica à la saveur plutôt sucrée pour un dessert. Quoi de mieux que de finir avec une touche de chocolat ? Cette saveur balance très bien le goût distinctif du cannabis.

La chef Drummer, une des forces derrière Elevation VIP Cooperative basée en Californie, recommande la variété Blue Dream à infuser avec des fruits comme les bleuets.

Découvrez comment débuter et infuser vous-même vos plats

La légalisation au Canada et dans certains états des États-Unis a notamment permis aux consommateurs d’accéder à des produits de grande qualité. Avec la possibilité de commander du cannabis de qualité en ligne, vous pouvez vous aussi réaliser des recettes infusées au cannabis.

Retrouvez les bases pour infuser votre huile dans notre recette de crème glacée au cannabis.

La citrus skunk, comme son appellation l’indique, aura un goût citronné qui, infusé dans une huile d’olive, accompagnera à merveille, les entrées de poisson, les crudités ou dans une huile de coco quelques gouttes sur un plat aux épices indiennes.

Pour une poêlée forestière de pâtes aux champignons, assaisonnez de quelques gouttes d’huile de noisette infusée de fleurs de sativa red congolese. Son goût terreux et fromager sera parfait pour relever le plat !

Pour finir, pourquoi ne pas finir en légèreté avec une salade de fraises et quelques gouttes d’huile de pistache infusée aux fleurs de lindsay OG. Son goût sucré, floral rappelle celui des fruits rouges.

Achetez de délicieux aliments biologiques et végétaliens en ligne et faites-les livrer discrètement à votre porte !

Les aliments comestibles sont les préférés des consommateurs récréatifs et des patients qui consomment de la marijuana à des fins médicales. Malheureusement, la plupart des produits comestibles sur le marché canadien ne sont qu’à quelques ingrédients d’engendrer des problèmes de santé tel le diabète. C’est pourquoi la majorité de nos produits comestibles sont végétaliens et/ou biologiques et fabriqués la veille de leur expédition. Comme la plupart d’entre eux sont bons pour la santé, ils peuvent être consommés comme collations sans culpabilité en milieu de journée ! Pour un temps limité, utilisez le code : EDIBLE15 pour recevoir 15% de rabais sur tous les produits comestibles à la Boutique Cannabis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Champs obligatoires (*)